Boite Ó outils

Quand / quant / qu’en

 

Choisissez, selon le contexte, la bonne orthographe.

– [Quand, quant, qu’en] lui as-tu parlé de tout cela?
– Lundi, [quand, quant, qu’en] je l’ai rencontré chez Luc.
– [Quand, quant, qu’en] a-t-il pensé?
– Il était d’accord et il m’a dit qu’il tenterait de parler à Max; [quand, quant, qu’en] au reste, il ne peut rien faire.
– [Quand, quant, qu’en] on y pense, il n’a pas tort.

[non datée]

Réponse

Le dialogue devrait s’écrire :

Quand lui as-tu parlé de tout cela?
– Lundi, quand je l’ai rencontré chez Luc.
Qu’en a-t-il pensé?
– Il était d’accord et il m’a dit qu’il tenterait de parler à Max; quant au reste, il ne peut rien faire.
Quand on y pense, il n’a pas tort.

À retenir

Savoir quand mettre un « d »

Le mot quand peut être conjonction ou adverbe interrogatif.

La conjonction quand signifie « lorsque ».

Lundi, quand (lorsque) je l’ai rencontré chez Luc...
Je ne supporte pas le bruit quand (lorsque) je rédige.
Quand on y pense, il n’a pas tort.

L’adverbe interrogatif quand a le sens de « à quel moment? ».

Quand (à quel moment) lui as-tu parlé de tout cela?
J’aimerais savoir quand (à quel moment) j’aurai la chance de te revoir.
Quand (à quel moment) reviendras-tu?

Savoir quand mettre un « t »

Quant à est une locution prépositive et a le sens de « en ce qui concerne... » ou « pour ce qui est de... ».

Il était d’accord et il m’a dit qu’il tenterait de parler à Max; quant au (pour ce qui est du) reste, il ne peut rien faire.
Quant à (en ce qui concerne) ma réponse, c’est non!
Quant à (en ce qui concerne) cette affaire, j’essaierais de tout oublier.

L’homophone qu’en

Qu’en est composé de l’adverbe interrogatif que et du pronom personnel en qui signifie « de cela ».

Qu’en a-t-il pensé? (Qu’a t-il pensé de cela?)
Je trouve cet endroit merveilleux! Qu’en penses-tu? (Que penses-tu de cela : « de cet endroit » ?)

Sources

GIRODET, Jean (1997). Dictionnaire Bordas des pièges et difficultés de la langue française, Paris, Larousse-Bordas, coll. « Les référents », 896 p.

HANSE, Joseph et Daniel BLAMPAIN (2000). Nouveau dictionnaire des difficultés du français moderne, 4e éd., Bruxelles, Duculot, 649 p.

Index des capsules

© Centre de communication Úcrite. Communiquez avec nous.