Boite à outils

Coordination de compléments

 

Trouvez l’erreur de syntaxe dans le texte suivant.

Le directeur, rouge de colère, réprimande ses employés. Il s’en prend particulièrement au vendeur, qui travaille pour l’entreprise depuis de nombreuses années. Ce vendeur a dupé et menti à plusieurs clients.

[non datée]

Réponse

Le texte aurait dû s’écrire ainsi :

Le directeur, rouge de colère, réprimande ses employés. Il s’en prend particulièrement au vendeur, qui travaille pour l’entreprise depuis de nombreuses années. Ce vendeur a dupé plusieurs clients et leur a menti.

À retenir

Dans cette phrase, les verbes duper (verbe transitif direct) et mentir (verbe transitif indirect) ne peuvent pas partager le même complément. En effet, le verbe duper ne peut pas recevoir de complément indirect (on ment à quelqu’un, mais on dupe quelqu’un).

Deux verbes peuvent avoir un complément commun seulement si ce complément est introduit de la même façon pour les deux verbes. Par exemple, deux verbes qui peuvent avoir un complément direct (CD) peuvent partager un même CD et deux verbes qui peuvent avoir un complément indirect (CI) peuvent partager un même CI.

Ce vendeur a dupé et volé plusieurs clients.
(Les verbes partagent le même CD : il a dupé plusieurs clients; il a volé plusieurs clients.)
J’ai parlé et souri à ma chatte.
(Les verbes partagent le même CI : j’ai parlé à ma chatte; j’ai souri à ma chatte.)

Source

GREVISSE, Maurice (1993). Le bon usage, 13e éd. rev. et corr., éd. refond. par André Goosse, Paris/Louvain-la-Neuve, Duculot, xxxvii-1762 p.

Index des capsules

© Centre de communication écrite. Communiquez avec nous.