Boite à outils

Vu, vue

 

Parmi les trois passages en gras du texte suivant, lequel contient une erreur d’orthographe?

Malgré son jeune âge, Élise fume au vu et au su de tous. Ses parents, vue leur faible autorité, sont incapables de l’en empêcher. À première vue, ils semblent plutôt irresponsables.

19 janvier 2004

Réponse

Le deuxième passage contient une erreur d’orthographe. On devrait écrire le texte ainsi :

Malgré son jeune âge, Élise fume au vu et au su de tous. Ses parents, vu leur faible autorité, sont incapables de l’en empêcher. À première vue, ils semblent plutôt irresponsables.

À retenir

Le mot vu : préposition ou participe passé du verbe « voir »

Le mot vu, lorsqu’il est placé devant le nom ou le pronom, est une préposition. Il est invariable et a le sens d’« étant donné ».

Vu les circonstances, je retire ma proposition.

Tes motifs sont valables, mais vu les leurs, je ne te pardonne pas.

On ne doit pas confondre vu, qui signifie « étant donné », avec le participe passé vu, vue, du verbe voir, qui peut varier et qui s’accorde avec le nom auquel il se rapporte, lorsqu’il est employé seul.

Ces scènes d’amour ont été vues par les enfants à maintes reprises.

J’ai vu de la colère dans ses yeux.

Elle lisait Choses vues de Victor Hugo pendant ses vacances.

Vu que : une expression vieillie

L’expression vu que, elle aussi invariable, a le sens d’« étant donné que ». Elle est suivie de l’indicatif ou du conditionnel et s’emploie surtout au Québec, dans la langue familière. Dans le reste de la francophonie, cette expression est vieillie, c’est-à-dire qu’elle est sortie de l’usage, mais encore comprise.

Vu que tu pars en voyage, nous ne nous verrons pas.

Les élèves ne sortiront pas, vu qu’il fait trop froid.

Expressions figées formées avec vu ou vue

L’expression invariable au vu et au su de signifie « à la connaissance de », « au grand jour ».

Il cultive de la marijuana au vu et au su de ses voisins.

De nombreuses expressions courantes sont formées avec le nom vue.

Source

VILLERS, Marie-Éva de (2003). Multidictionnaire de la langue française, 4e éd., Montréal, Québec/Amérique, xxv-1542 p.

Index des capsules

© Centre de communication écrite. Communiquez avec nous.