Boite à outils

Parler

 

Trouvez l’erreur de syntaxe dans la phrase suivante.

J’ai entendu parler qu’il y aurait moins de festivals d’été au Québec cette année.

26 janvier 2004

Réponse

Dans cette phrase, l’emploi du verbe parler est incorrect. Il aurait fallu écrire : J’ai entendu dire qu’il y aurait moins de festivals d’été au Québec cette année.

À retenir

Parler de quelque chose ou parler (tout court)

Le verbe dire peut amener une proposition complément direct (on peut dire quelque chose), mais ce n’est pas le cas du verbe parler.

Sauf dans deux cas précis (que nous verrons plus loin), on ne peut pas *parler quelque chose. On parle (sans complément) ou on parle de quelque chose. D’autre part, on peut parler à quelqu’un ou avec quelqu’un.

Mon ami et moi avons beaucoup parlé.

Elles ont parlé de la température.

Il parlait toujours à ses voisins.

Pourquoi ne parles-tu pas avec lui de ce qui te préoccupe?

Parler une langue

Les deux cas précis

Cependant, le verbe parler peut avoir un complément direct lorsqu’il signifie « pouvoir s’exprimer au moyen de telle ou telle langue ».

Il sait parler italien.

Elle parle un excellent français.

Ellipse de la préposition « de »

Il arrive aussi qu’on fasse ellipse de la préposition de, comme dans les exemples qui suivent :

Nous avons parlé cinéma toute la journée.

Es-tu ici pour parler politique ou travail?

Sources

COLIN, Jean-Paul (1994). Dictionnaire des difficultés du français, Paris, Le Robert, coll. « Les usuels », 676 p.

Le nouveau Petit Robert. Dictionnaire alphabétique et analogique de la langue française (2006), 40e édition, nouvelle éd. refondue, texte rem. et ampl. sous la dir. de Josette Rey-Debove et d'Alain Rey, Paris, Dictionnaire Le Robert, xlii-2837 p.

Index des capsules

© Centre de communication écrite. Communiquez avec nous.