Boite à outils

Erre

 

Trouvez l’erreur qui s’est glissée dans le texte suivant.

Luc a eu un accident de bicyclette la semaine dernière. Il a été vraiment chanceux, car il n’a eu que quelques éraflures. Il pédalait avec énergie et juste au moment où il était sur l’air d’aller, un camion l’a renversé.

10 mars 2004

Réponse

L’erreur est air d’aller. Il aurait fallu écrire la phrase ainsi : Il pédalait avec énergie et juste au moment où il était sur l’erre d’aller, un camion l’a renversé.

À retenir

L’expression erre d’aller signifie « en continuant sur sa lancée » et est propre au français du Québec. On peut l’employer pour parler d’une personne ou d’une chose en mouvement. (Dans le reste de la francophonie, on aurait écrit « Il roulait sur l’erre et un camion... »)

Le nom féminin erre signifie « manière d’avancer, de marcher » et est employé dans des locutions comme « aller grand-erre » ou « aller belle erre » qui signifient aller à bonne allure.

Le nom erre est aussi un terme maritime signifiant « vitesse d’un bateau sur lequel n’agit plus le propulseur ». Les locutions « se laisser glisser sur son erre » et « continuer sur son erre » signifient : se laisser aller sur sa lancée.

Au pluriel, le nom erres signifie « traces d’un animal ». Au sens figuré, la locution « marcher sur les erres » de quelqu’un signifie « suivre les traces de quelqu’un ou imiter quelqu’un ».

Sources

VILLERS, Marie-Éva de (2003). Multidictionnaire de la langue française, 4e éd., Montréal, Québec/Amérique, xxv-1542 p.

Le nouveau Petit Robert. Dictionnaire alphabétique et analogique de la langue française (2006), 40e édition, nouvelle éd. refondue, texte rem. et ampl. sous la dir. de Josette Rey-Debove et d'Alain Rey, Paris, Dictionnaire Le Robert, xlii-2837 p.

Index des capsules

© Centre de communication écrite. Communiquez avec nous.