Boite à outils

Bailler / bâiller / bayer

 

Choisissez la bonne orthographe.

Le matin du déménagement, elle s’est levée la dernière et elle est restée assise, à boire du café et à [bailler, bâiller, bayer] aux corneilles, pendant que nous faisions tout le travail.

28 avril 2004

Réponse

Le matin du déménagement, elle s’est levée la dernière et elle est restée assise, à boire du café et à bayer aux corneilles, pendant que nous faisions tout le travail.

À retenir

Le verbe bayer

Le verbe bayer est une variante du verbe béer, qui signifie « être grand ouvert ». On retrouve ce verbe sous la forme d’un adjectif dans l’expression bouche bée. Bayer a le sens de « rester la bouche ouverte », mais ce verbe ne s’emploie plus que dans l’expression bayer aux corneilles, c’est-à-dire « perdre son temps, être dans les nuages ».

Le verbe bayer se conjugue comme le verbe payer.

Notre père, mécontent, disait que nous bayions aux corneilles.

Le verbe bâiller

Le verbe bâiller signifie « respirer en ouvrant largement et involontairement la bouche » et, par analogie, « être entrouvert, mal fermé ou ajusté ».

Ce verbe se conjugue comme le verbe aimer.

Ce jour-là, vous aviez l’air fatigué et vous bâilliez sans arrêt.

Rien ne me fatigue plus qu’un battant de porte qui bâille.

Remarque : bâillement, bâillon, bâillonnement, bâillonner appartiennent à la même famille de mots que bâiller et, comme ce dernier, ils ont un accent circonflexe sur le a.

Le verbe bailler

Le verbe bailler (sans accent circonflexe) signifie « donner, faire croire » mais, de nos jours, il ne s’emploie que dans les phrases Vous me la baillez belle, vous me la baillez bonne, ce qui signifie « Vous voulez m’en faire accroire ».

Dans la même famille que bailler, on retrouve les mots bail, bailli, bailleur.

Sources

Le nouveau Petit Robert. Dictionnaire alphabétique et analogique de la langue française (2006), 40e édition, nouvelle éd. refondue, texte rem. et ampl. sous la dir. de Josette Rey-Debove et d’Alain Rey, Paris, Dictionnaire Le Robert, xlii-2837 p.

VILLERS, Marie-Éva de (2003). Multidictionnaire de la langue française, 4e éd., Montréal, Québec/Amérique, xxv-1542 p.

Index des capsules

© Centre de communication écrite. Communiquez avec nous.