Boite à outils

Gît / gisait / ci-gît / git /ci-git

 

Vous comprenez sans doute très bien le sens du verbe mis en gras dans la phrase suivante, mais pouvez-vous dire de quel verbe il s’agit exactement? En d’autres mots, quel est l’infinitif de ce verbe?

Les vandales avaient tout détruit : de nombreuses toiles étaient déchirées et les trois magnifiques sculptures gisaient sur le plancher de la galerie.

3 septembre 2015

Réponse

Il s’agit du verbe gésir.

À retenir

Un verbe à plusieurs sens

Le verbe gésir, du latin jacere « être étendu », signifie « être couché, étendu, sans mouvement » ou « être enterré ».

L’enfant, gravement malade, gît ou git sur son lit.

Le corps de la femme gisait maintenant dans un sombre cercueil.

Le verbe gésir peut aussi signifier « être tombé, renversé ».

Les trois magnifiques sculptures gisaient sur le plancher de la galerie.

Par extension, le verbe gésir signifie, en parlant de choses cachées, « se trouver ».

Un terrible secret gisait dans cette énigme.

C’est de ce sens du verbe gésir que découle le nom gisement.

La locution verbale ci-gît ou ci-git signifie « ici repose, ici est enterré » et est utilisée sur les pierres tombales. Cette formule d’épitaphe est alors suivie du nom du défunt ou de la défunte.

Ci-gît ou ci-git Balzac.

Un verbe à trois temps

Notons que le verbe gésir ne peut se conjuguer qu’au présent et à l’imparfait de l’indicatif. Le participe présent de gésir est gisant. Ce verbe n’a évidemment pas de participe passé puisqu’il n’a aucune forme de conjugaison composée.

Indicatif présent Indicatif imparfait Participe présent
je gis je gisais gisant
tu gis tu gisais  
il, elle, on gît ou git il, elle, on gisait  
nous gisons nous gisions  
vous gisez vous gisiez  
ils ou elles gisent ils ou elles gisaient  

Sources

VILLERS, Marie-Éva de (2015). Multidictionnaire de la langue française, 6éd., Montréal, Québec/Amérique, xxvi-1855 p.

Le nouveau Petit Robert. Dictionnaire alphabétique et analogique de la langue française (2006), 40e édition, nouvelle éd. refondue, texte rem. et ampl. sous la dir. de Josette Rey-Debove et d'Alain Rey, Paris, Dictionnaire Le Robert, xlii-2837 p.

Index des capsules

© Centre de communication écrite. Communiquez avec nous.