Boite à outils

Adjectifs employés comme adverbes

 

Trouvez les erreurs dans les phrases suivantes.

  1. Pour réussir, il faudra mettre la barre haute.
  2. L’essence coute tellement chère, j’essaie de prendre le métro plus souvent.
  3. Il a frappé sa dernière balle trop basse : elle a accroché le filet et il a perdu le match.

25 février 2015

Réponse

  1. Pour réussir, il faudra mettre la barre haut.
  2. L’essence coute tellement cher, j’essaie de prendre le métro plus souvent.
  3. Il a frappé sa dernière balle trop bas : elle a accroché le filet et il a perdu le match.

À retenir

Dans ces phrases, les adjectifs haut, cher et bas modifient des verbes et non des substantifs : mettre haut, couter cher, frapper bas. Ils ont donc un rôle d’adverbe et restent invariables. S’ils avaient été employés comme adjectifs, comme dans les exemples ci-dessous, il y aurait eu accord de l’adjectif attribut avec le sujet :

 

L’essence est très chère.
La barre est haute.
Sa balle était trop basse.

Dans certaines expressions, les adjectifs sont invariables parce qu’ils sont étroitement unis au verbe. On les considère d’ailleurs comme des « expressions figées ». C’est le cas de couter cher, comme dans la phrase 1, mais aussi des expressions suivantes : chanter faux (juste), filer doux, parler bas (haut), peser lourd, sentir bon (mauvais), tenir bon, travailler dur, voir clair, voler bas (haut).

 

Ces fleurs sentent bon.
Les mineurs tiennent bon et espèrent un règlement rapide du conflit.
Ils travaillent dur.
Sévèrement rabrouées par la directrice, les petites élèves filaient doux.

Sources

GREVISSE, Maurice et André GOOSSE (2008). Le bon usage, 14e éd., Bruxelles, De Boeck & Larcier, 1600 p. 

VILLERS, Marie-Èva de (2009). Multidictionnaire de la langue française, 5éd., Montréal, Québec/Amérique, xxvi-1707 p.

Index des capsules

© Centre de communication écrite. Communiquez avec nous.