Boite à outils

Air / aire / ère / erre / hère

 

Associez chacun des noms suivants à la définition qui convient.

  1. air
  2. aire
  3. ère
  4. erre
  5. hère
  1. mélange gazeux
  2. jeune cerf
  3. surface
  4. époque
  5. vitesse acquise d’un navire

29 mai 2006

Réponse

1.-A; 2.-C; 3.-D; 4.-E; 5.-B

À retenir

La plupart de ces noms possèdent plus d’une signification. Nous n’avons relevé ici que les significations les plus courantes permettant de différencier ces homophones. Notons qu’il faut porter une attention particulière au genre de ces noms.

air (masculin) :

Ce nom peut désigner le mélange gazeux que respirent les êtres vivants, l’espace aérien, l’aspect d’une personne ou une mélodie.

L’air de cette pièce est vicié.

L’air n’est pas son élément favori, il préfère la terre.

Elle a l’air bien depuis quelque temps.

J’aime les beaux airs d’opéra.

aire (féminin) :

Ce nom a pour sens premier « toute surface plane » et a acquis celui d’un « espace plat où nichent les oiseaux de proie »; il peut aussi signifier la « superficie » ou avoir le sens de « région plus ou moins étendue occupée par certains êtres, lieu de certaines activités, certains phénomènes ».

On a aménagé des aires de repos le long de l’autoroute.

L’aigle apporte sa proie dans son aire.

Je ne sais plus comment calculer l’aire d’un triangle.

La municipalité aménagera une aire de pique-nique.

ère (féminin) :

Ce mot est synonyme de « époque », mais plus précisément il a le sens de « espace de temps, généralement de longue durée, qui commence à un point fixe et déterminé » ou de « époque qui commence avec un nouvel ordre de choses ».

Néron a vécu au premier siècle de l’ère chrétienne.

erre (féminin) :

Anciennement, ce terme désignait la manière d’avancer ou de marcher. De nos jours, c’est un terme de la marine qui désigne « la vitesse acquise d’un navire ». Au pluriel, il peut désigner les traces d’un animal.

Coupe le moteur, le bateau continuera sur son erre.

Au Québec, l’expression « erre d’aller » signifie « en continuant sur sa lancée » (voir la capsule portant sur cette expression).

hère (masculin) :

Le mot hère désignant « un jeune cerf » vient du néerlandais hert alors que celui qui désigne « un malheureux » vient de l’allemand Herr. Il s’agit donc de deux mots différents. Au sens de « malheureux » le mot ne s’utilise plus que dans l’expression « pauvre hère ».

Sources

VILLERS, Marie-Éva de (2003). Multidictionnaire de la langue française, 4e éd., Montréal, Québec/Amérique, xxv-1542 p.

Le nouveau Petit Robert. Dictionnaire alphabétique et analogique de la langue française (2006), 40e édition, nouvelle éd. refondue, texte rem. et ampl. sous la dir. de Josette Rey-Debove et d’Alain Rey, Paris, Dictionnaire Le Robert, xlii-2837 p.

Index des capsules

© Centre de communication écrite. Communiquez avec nous.