Boite à outils

Attendre / s'attendre

 

Corrigez les phrases suivantes.

  1. Gérard a démissionné. Tout le monde s’en attendait, d’ailleurs.
  2. On s’est promené dans les nouveaux quartiers : les maisons sont bien plus chères que ce qu’on s’attendait!
  3. Tu devrais attendre après les déménageurs, tu pourrais te blesser en essayant de déplacer le meuble!

26 novembre 2012

Réponse

  1. Gérard a démissionné. Tout le monde s’y attendait, d’ailleurs.
  2. On s’est promené dans les nouveaux quartiers : les maisons sont bien plus chères que ce à quoi on s’attendait!
  3. Tu devrais attendre les déménageurs, tu pourrais te blesser en essayant de déplacer le meuble!

À retenir

Dans les phrases 1 et 2, le verbe pronominal s’attendre se construit avec la préposition à et signifie « compter sur, se préparer à, prévoir ». Lorsque son complément est un pronom, ce sera donc y (« à cela ») et non en (« de cela ») :

*Je m’attendais de te rencontrer à la fête, hier soir.
*Je m’en attendais.
Je m’attendais à te rencontrer à la fête, hier soir.
Je m’y attendais.

 


*Attendre après (phrase 3) est généralement considéré comme familier, sauf dans des contextes d’urgence, ou d’impatience de la part de la personne qui attend. La préposition n’ajoute d’ailleurs rien au sens :

La Banque a enfin approuvé le prêt : j’attendais (après) cette réponse depuis une semaine!

 

Sources

OFFICE QUÉBÉCOIS DE LA LANGUE FRANÇAISE, Banque de dépannage linguistique, [En ligne], [http://bdl.oqlf.gouv.qc.ca/bdl/gabarit_bdl.asp?t1=1&id=2185], (date de consultation : 26 novembre 2012).

VILLERS, Marie-Èva de (2009). Multidictionnaire de la langue française, 5e éd., Montréal, Québec/Amérique, xxvi-1707 p.

Index des capsules

© Centre de communication écrite. Communiquez avec nous.