Boite à outils

Coupure / découpure

 

Trouvez l’impropriété qui s’est glissée dans le texte suivant.

Hier soir, il y a eu une coupure de courant juste au moment où je découpais des articles de journaux que je souhaitais conserver. Je me suis fait une coupure au doigt en essayant de retrouver les ciseaux dans le noir. Quand la lumière est revenue, quelques secondes plus tard, j’ai vu que j’avais sali mes découpures de journaux. 

28 juin 2006

Réponse

L’erreur est *découpures de journaux, qui devrait être plutôt coupures de journaux.

À retenir

Le nom découpure réfère à l’action de découper (du papier ou une étoffe), mais il est souvent remplacé dans ce sens par découpage, beaucoup plus fréquent et qui s’applique plus largement (on dira « le découpage des viandes », mais non « la découpure des viandes »).

Découpure et découpage peuvent aussi s’employer pour désigner la forme de ce qui est découpé, par exemple dans « la découpure fine d’une broderie ».

Toutefois, lorsqu’il s’agit de désigner ce qui a été découpé, seul coupure est correct. Donc, on fait de la découpure, mais on conserve les coupures qui en résultent.

Le nom coupure peut aussi signifier :

Les expressions *coupure de poste et *coupures budgétaires sont des anglicismes et devraient être remplacées par « suppression de poste » et « compressions budgétaires ».

Sources

VILLERS, Marie-Éva de (2003). Multidictionnaire de la langue française, 4éd., Montréal, Québec/Amérique, xxv-1542 p.

Le Grand Robert de la langue française (2001), 2e éd., sous la dir. d’Alain Rey, Paris, Le Robert/VUEF, 6 vol.

Index des capsules

© Centre de communication écrite. Communiquez avec nous.