Boite à outils

Rabattre / rebattre

 

Choisissez le terme qui convient.

Maryse nous [rebat / rabat]  sans cesse les oreilles de ses prouesses. Les aventures amoureuses de ce genre sont pourtant des sujets [rebattus / rabattus]. Si quelqu’un pouvait lui [rebattre / rabattre]  le caquet, ce serait fantastique! Le risque, c’est que nous devions nous [rebattre / rabattre] sur les récits de chasse de Claude, et sa manière si extraordinaire de [rebattre / rabattre]  le gibier. L’enfer, c’est les autres, à ce qu’on dit… [Rabattons / rebattons] plutôt les cartes et jouons!

14 septembre 2012

Réponse

Maryse nous rebat sans cesse les oreilles de ses prouesses. Les aventures amoureuses de ce genre sont vraiment des sujets rebattus. Si quelqu’un pouvait lui rabattre  le caquet, ce serait fantastique! Le risque, c’est que nous devions nous rabattre sur les récits de chasse de Claude, et sa manière si extraordinaire de rabattre le gibier. L’enfer, c’est les autres, à ce qu’on dit… Rebattons plutôt les cartes et jouons!


À retenir

Sources

COLIN, Jean-Paul (1993). Dictionnaire des difficultés du français, Paris, Le Robert, xv-623 p. 

KANNAS, Claude (2012). BESCHERELLE. Dictionnaire des difficultés du français. Montréal, Hurtubise, 664 p.

Le nouveau Petit Robert. Dictionnaire alphabétique et analogique de la langue française (2006), 40e édition, nouvelle éd. refondue, texte rem. et ampl. sous la dir. de Josette Rey-Debove et d'Alain Rey, Paris, Dictionnaire Le Robert, xlii-2837 p.

OFFICE QUÉBÉCOIS DE LA LANGUE FRANÇAISE, Banque de dépannage linguistique, [En ligne], [http://66.46.185.79/bdl/gabarit_bdl.asp?T1=REBATTRE&T3.x=16&T3.y=16], (date de consultation : 14 septembre 2012).

VILLERS, Marie-Èva de (2009). Multidictionnaire de la langue française, 5e éd., Montréal, Québec/Amérique, xxvi-1707 p.

Index des capsules

© Centre de communication écrite. Communiquez avec nous.