Boite à outils

Ci-dessus, ci-dessous, ci-contre

Tiré des Observations grammaticales et terminologiques de Madeleine Sauvé, fiche n° 2, novembre 1972, mise à jour 2002

Les locutions adverbiales ci-dessus, ci-dessous et ci-contre renvoient toutes trois à un autre passage d’un même texte.

Elles sont formées de la particule ci, contraction de l’adverbe ici, qui se joint par un trait d’union à l’adverbe venant préciser le lieu dont il est question.

Ci-dessus

Ci-dessus indique une référence à un texte ou à une illustration qui précèdent.

Les règlements exposés ci-dessus sont en vigueur depuis juin dernier.
Le graphique ci-dessus illustre la remontée du dollar canadien par rapport au dollar américain.

Pour indiquer une référence moins immédiate, on a recours à l’adverbe supra ou bien à la locution adverbiale plus haut.

Nous avons parlé plus haut des avantages de cette législation.
Vérifiez les consignes données supra, p. 2.

 

 

 

Au Québec, on écrit parfois *ci-haut pour remplacer l’expression correcte plus haut. La locution *ci-haut n’appartient pas au français standard. Son usage est à déconseiller; on s’en tiendra, selon le cas, aux expressions ci-dessus, supra ou plus haut (Grevisse, § 969, c, 2, p. 1443).

La locution *ci-haut figure dans l’expression *ci-haut mentionné qui est à bannir, elle aussi, parce qu’elle est un calque de l’anglais above-mentioned. En français, on dira mentionné ci-dessus.

Le principe mentionné ci-dessus fait autorité en droit commercial.

Ci-dessous

Ci-dessous indique une référence à un texte ou à une illustration qui suivent.

Le tableau présenté ci-dessous tient compte de ces données.

Pour indiquer une référence moins immédiate, on peut utiliser ci-après, infra, plus bas ou plus loin.

Vous trouverez plus loin (ou ci-après) un résumé de la discussion.
Voir infra, p. 12.

Ci-contre

Ci-contre indique une référence placée en regard d’un texte.

Référez-vous à la traduction anglaise ci-contre. 

 

 

 

La locution ci-contre a le même sens que la locution adverbiale en regard, dont il est question dans l’observation En regard, en regard de, au regard.

Bibliographie

GREVISSE, Maurice (1993). Le bon usage, 13e éd. rev. et corr., éd. refond. par André Goosse, Paris/Louvain-la-Neuve, Duculot, xxxvii-1762 p.

Le nouveau Petit Robert. Dictionnaire alphabétique et analogique de la langue française (2006), 40e édition, nouvelle éd. refondue, texte rem. et ampl. sous la dir. de Josette Rey-Debove et d'Alain Rey, Paris, Dictionnaire Le Robert, xlii-2837 p.

THOMAS, Adolphe V. (1971). Dictionnaire des difficultés grammaticales, Paris, Larousse, 435 p.

Boite à outils

© Centre de communication écrite, 2010. Communiquez avec nous.